Isolation des combles

, par  admin

Bonjour à tous,

Sans aucune prétention, ce tuto a pour objectif de vous présenter les grandes étapes de l’isolation des combles, en respectant le plus possibles les bonnes pratiques, ceci afin d’obtenir une isolation efficiente et durable. N’hésitez pas à soumettre vos remarques et commentaires afin de faire de cet article un support exploitable pour toute personne désireuse de se lancer dans des travaux d’aménagements.

Préambule

La situation est la suivante :
Nous allons procéder à l’isolation des combles perdues afin de rendre l’espace habitable. (la pose d’une ossature métallique et des plaques de plâtre feront l’objet d’autres articles). Je précise que dans notre cas, une première couche d’isolation entre les chevrons était déjà présente, relativement en bon état. Nous choisirons donc de la conserver même si la pose des suspentes est plus simples sans cette couche d’isolant.
Le système choisi sera une ossature métallique de type fourrures F530 clipsées sur des suspentes Integra 2.

Outillage

Pour réaliser ce tutoriel, nous aurons besoin :

  • d’une visseuse
  • d’un cordeau à tracer
  • d’un mètre
  • de suspentes
  • de rouleaux de laine de roche ou de verre sans part vapeur (première couche) et avec part vapeur (seconde couche)
  • d’un couteau maxi couplène
  • de vis à placo 35mm ou similaires pour suspentes
  • de fourrures, d’éclisses et de lisses
  • d’une grignoteuse et d’une cisaille
  • du scotch de travaux ( scotch orange)

Pose des suspentes

La pose des suspentes doit être effectuée de manière rigoureuse, puisque c’est sur elles que repose notre ossature métallique. Nous utiliserons un cordeau à tracer pour s’assurer de la parfaite planéité de la surface à plaquer.

  • Pour ceci, nous allons fixer 1 suspentes aux 4 extrémités de la surface. 2 vis de type vis à placo 35mm par suspente (les vis de 25mm ne sont pas recommandées car trop courtes).
  • Relier les 4 suspentes avec le cordeau à tracer, le fil doit être suffisamment tendu.
  • fixer ensuite les autres suspentes sur les chevrons en respectant les distances suivantes :

60 cm maximum entre 2 suspentes sur un même chevron (hauteur)
120 cm maximum entre 2 chevrons (longueur)

Relier toutes les suspentes situées aux extrémités de la surface de manière à réaliser un quadrillage :

JPEG

Comme expliqué précédemment nous avons choisi de conserver la couche d’isolant entre les chevrons (la pose de cette couche d’isolation doit se faire normalement après la pose des suspentes pour des raisons pratiques). Les suspentes doivent toutes être alignées (horizontalement et verticalement) au cordeau.

Première couche d’isolation

Afin d’obtenir une isolation digne de ce nom, nous allons mettre en œuvre 2 couches d’isolant. Découper la laine de verre ou de roche à l’aide du couteau maxi couplène à la dimension de l’entraxe entre 2 chevrons + 1cm. Poser le laine isolante entre les chevrons.

Attention, il ne doit pas y avoir de part vapeur entre 2 couches d’isolant. Vous avez le choix entre utiliser pour cette première couche de la laine de verre sans part vapeur, ou bien de détacher le part vapeur existant (vous pouvez également le percer avec plusieurs coups de cutter).
Nous pouvons fixer de la ficelle à l’aide d’agrafes sur toute la longueur afin de bien maintenir la laine dans son emplacement.

Une fois ce travail effectué, nous pouvons mettre en place la deuxième couche d’isolant.

Seconde couche d’isolation

Dans ce étape, il suffit d’embrocher la laine de verre placée horizontalement ( contrairement à la première couche qui était verticale) dans les suspentes et les retenir en fixant le cavalier à l’extrémité de ces suspentes.

JPEG

Nous pouvons utiliser un lève plaque pour placer la laine de verre en hauteur sans l’endommager.

Pose des fourrures

Une fois la totalité de la surface recouverte par les 2 couches d’isolant, veillez à bien scotcher les panneaux de laine de verre de la seconde couche avec du scotch de chantier afin de limiter au maximum les ponts thermiques.
Nous pouvons à présent clipser les fourrures dans les cavaliers des suspentes. Utilisez au besoin des éclisses Optima pour ajuster la longueur des fourrures.
Nous poserons également des lisses Optima perpendiculairement aux fourrures à chaque extrémité afin de solidariser notre ossature métallique.

JPEG

Et voilà, votre ossature est prête à accueillir vos plaques de plâtre.

La suite dans ce tuto :
Poser du placo sur une ossature métalique en aménagement de combles